Charles Antoine, le plus abstrait

D

emi-frère de Philippe Marchand, 6e génération de fromagers basés à Nancy, Charles Antoine gère, depuis 2017, deux des fromageries de la famille, à Lyon : la Tête d’or (dans le 6e) et la Lumière (quartier Monplaisir).

Membre du Collège culinaire de France, il a passé un master en entrepreneuriat et un CQP à Paris pour se former au fromage. « J’ai voulu représenter un Mondrian et un Kandinsky, explique-t-il. Pour le Mondrian, j’ai travaillé à la fois sur ses couleurs favorites et que l’on retrouve dans les fromages – le rouge, le noir, le jaune… – et sur les formes rectangulaires en en créant des effets de texture sur des fromages à pâte ferme dont j’ai travaillé le relief. »

Pour Kandinsky, les formes géométriques étaient tout autres : « plutôt rondes. J’ai voulu mettre en avant des fromages que l’on voit un petit peu moins dans les boutiques : le brie de Melun, l’ossau-iraty, le mâconnais... La difficulté a été, dans les coupes, de trouver les angles de vue. J’ai installé un miroir de manière à casser toutes les perspectives et volumes, de façon à ce que tout se superpose bien, comme dans le tableau original. » ◼

Retour au sommaire du PF 104